Le projet s'inscrit dans le tissu parisien. A l'aide d'un jeu de pliure qui s'accentuent d'étage en étage. La façade se décompose en trois volumes dont les dimensions et le rythme font écho a l'échelle du bâti environnant.
Le projet repose sur la continuité des pleins et des vides telle qu'on peut l'observer a travers le voisinage, a la fois sur rue et sur cour, mais également sur la continuité des courettes a travers les parcelles, source de lumiere naturelle pour les noyaux des circulations du nouveau bâtiment .A l'échelle de la cour, les plis de la façade se font plus resserrés mettant en résonance l'ordonnancement du bâtiment et celui de l'Hôtel . Une peau intérieure structurelle, en béton bardé de métal, elle répond a l'exigence modulaire des bureaux. Une peau extérieure, composée de blocs monolithes préfabriqués de béton, qui développe, au travers d'un principe de variation de ses ouvertures et de distanciation par rapport a la peau intérieure, une relation spécifique et graduelle des bureaux a la ville - < filtrée > dans les étages bas, < ouvert > dans les étages hauts .La mise en forme du projet s'intégre pleinement dans son site tout en lui conférant une identité propre. Il assure sa fonction de bureaux et s'affirme comme tel dans la ville grâce a sa matérialité et son échelle.

IMMEUBLE DE BUREAUX

Localisation : Paris 6,
Programme : Bureaux
Projet : Aout 2007
Surface :
Maître d'oeuvre :
Jean-Christophe Quinton,architecte
Guillaume Ramillien, architecte assistant
Maître d'ouvrage : Deutsche Bank
Budget : 13 000 000 euros
Remarques : concours

Immeuble de bureaux

Accueil

33projets

Immeuble de bureaux